Chères paroissiennes et paroissiens,

Il y a deux ans, quelques jours après mon arrivée sur ce secteur pastoral, j’écrivais un article à qui je donnais le titre suivant : « Avec vous et non sans vous ».
Compte tenu du contexte qui est le nôtre, plus que jamais le mot « nous » doit animer notre aujourd’hui. Nous devons rester solidaires, et unis entre nous, avec ce souci permanent de rejoindre les plus fragiles. Dans le respect des règles qui nous sont imposées, il y a différentes manières de le faire.
Chaque jour sur le terrain, beaucoup d’hommes et de femmes sont au front. Ils se battent pour soigner et guérir nos frères et sœurs malades particulièrement touchés par ce virus. Plus que jamais nous devons les remercier et les soutenir par notre amitié, notre prière.
Chaque jour sur le terrain, la solidarité se vit au plus prêt des gens isolés, enfermés dans leurs appartements, maisons de retraite. Plus que jamais osons un appel.
Qui aurait imaginé vivre un tel carême ! Pourtant ce qui nous est demandé est une nécessité pour combattre la pandémie.
Dans ce contexte particulier, un appel retenti – c’est celui du Christ : « Restons en tenue de service et gardez vos lampes allumées » Luc 12,35-38.

Pour nous aider à alimenter cette lampe, voici des propositions concrètes :

. Tous les jours, rendez-vous avec nous prêtres qui célèbreront l’eucharistie en privé. Nous vous invitons à allumer une bougie à 18 h 30. Chez vous, seul ou en famille, vous pourrez lire la Parole de Dieu du jour, et ensuite prononcer à haute voix la prière de la communion spirituelle composée par notre évêque. Le samedi soir à 18 h 00 et le dimanche à 10 h 30, l’invitation sera la même.
. Vous avez aussi la possibilité, chaque jour, de suivre la messe présidée par notre évêque à 15 h 00 retransmise sur les ondes de RCF Bretagne. Le dimanche, la messe célébrée par Mgr Centène à 11 h 00 est aussi retransmise en direct web sur le site du diocèse de Vannes : www.vannes.catholique.fr (cliquez ici)
. Concernant les offices de la Semaine Sainte, ils seront aussi retransmis en direct web sur le site du diocèse et sur RCF.
. Par le biais des réseaux sociaux, sur kto, vous pouvez participer à la messe présidée par le Pape François, et le dimanche à la télévision en communion avec les chrétiens du monde entier.
. Tous les jeudis à 17 h 15, allumer cette lampe pour la prière du chapelet. Marie est là avec nous comme elle l’a été au pied de la croix.
. Tous les vendredis à 17 h 00, allumer cette lampe pour la prière du chemin de croix. Avec nous, le Christ porte la croix, nos croix, les croix du monde.
. Pour vous aider à prier, il y a ce livret de carême que nous vous avons remis. Occasion de redécouvrir peut-être davantage la prière en famille autour de la Parole de Dieu.

. Beaucoup de prières circulent sur internet. Il y a celle du Pape François pour « Rome, l’Italie et le monde »… prière à la Vierge Marie :

« Ô Marie, tu brilles toujours sur notre chemin en signe de salut et d’espoir. Nous te faisons confiance, Reine des malades, toi qui as gardé une foi ferme alors que tu as partagé la douleur de Jésus au pied de la croix. Toi, salut du genre humain, tu sais ce dont nous avons besoin et nous sommes sûrs que tu exauceras nos demandes, tout comme tu as fait revenir la joie et la fête lors des noces de Cana en Galilée, après un moment d’épreuve. Aide-nous, Mère de l’Amour Divin, à nous conformer à la volonté du Père et à faire ce que Jésus nous dit, Lui qui a pris sur lui nos souffrances et a été chargé de nos douleurs pour nous porter à travers la croix à la joie de la résurrection. Amen. Sous ta protection, nous nous réfugions, Sainte mère de Dieu. Ne méprise pas les demandes que nous t’adressons dans le besoin. Au contraire, délivre-nous de tout danger, Oh glorieuse et bénie Vierge Marie ».

. Le mercredi 25 mars nous fêterons l’Annonciation du Seigneur. A l’invitation des évêques de France, toutes les cloches de nos églises sonneront pendant 10 minutes à 19 h 30, non pour appeler les fidèles à s’y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir. Elles sonneront comme elles ont sonné aux grandes heures de notre histoire, la libération par exemple. En réponse à ce signe d’espoir, « nous invitons tous ceux qui le voudront à allumer des bougies à leur fenêtre. Ce geste, qui est de tradition dans la ville de Lyon, est un signe d’espérance qui transcende les convictions particulières : celui de la lumière qui brille dans les ténèbres ».

Pour ce qui est du tablier du service :

. Le jeûne est toujours au rendez-vous. Nous maintenons, mais à domicile, nos « soupes de solidarité » le vendredi soir. Nous pouvons mettre de côté notre offrande pour les associations que nous soutenons. En temps voulu, quand tout reviendra à la normale, vous pourrez remettre votre don à la paroisse de Ploemeur pour le C.C.F.D, et l’association locale « Des carrés dans des ronds » qui vient en aide aux personnes handicapées… création d’écoles.
. Les confessions sont possibles à condition de prendre rendez-vous avec les Pères Pierre (pierre.lanco@gmail.com) et Jean (jeanruault56@orange.fr) ou moi-même (s.baron056@orange.fr) Le rendez-vous se prendra avec tel ou tel de votre choix, et la confession se vivra à l’église… avec plus d’un mètre de distance.
. Nous pourrons nous rendre au chevet d’une personne malade qui souhaite recevoir l’onction des malades, mais sans contact. Nous pourrons utiliser un coton tige que l’on imbibera une seule fois pour le front et les mains.
. Nous pourrons visiter une personne âgée et une famille en deuil, mais sans contact, en gardant une bonne distance. Par exemple, si c’est possible, on pourra dialoguer par la fenêtre. Merci de nous signaler les personnes qui désirent que nous les visitions.
. Il y a aussi tous ces appels que nous pouvons donner… pour écouter… consoler… faire des courses.
. Pourquoi ne pas se donner rendez-vous une fois ou l’autre par vidéo… skype… pour discuter même tout en mangeant. Soyons inventifs !
. N’oublions pas le rendez-vous de 20 h 00 tous les soirs à nos fenêtres pour applaudir tout le personnel soignant.

Dans la foi, nous le croyons, la VIE est victorieuse. Nous vivrons des jours meilleurs. Gardons le cap de l’espérance.

Père Simon Baron – curé de Ploemeur et recteur de Larmor-Plage